Forum des jeux TV
Popup de connexion!
youppiii :D

connectez vous !
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 11 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 3 Invisibles et 7 Invités :: 1 Moteur de recherche

M.Ray

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le Lun 1 Mai - 16:58
Les posteurs les plus actifs de la semaine
MACKY
 
Clymene
 
ICARE 7
 
palmier37
 
M.Ray
 
papy jp
 
Label2k10
 
Arlequine
 
Rut Zorn
 
elisabeth
 


Cinéma

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Cinéma

Message par Fafane le Ven 12 Mai - 20:30

Cotillard, Gainsbourg , Amalric dans Quotidien,comment ne pas donner envie d'aller voir un film ..  scratch

Fafane

Messages : 124
Date d'inscription : 20/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinéma

Message par beced le Ven 12 Mai - 12:40

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

Oui, le chestburster. 
...que R. Enthoven traduit littéralement par exploseur de poitrine

Concernant le lien qu'il fait entre l'alien et nous-mêmes, je reste -- a priori -- dubitatif. Mais, comme il s'agit une identité inconsciente, il est possible qu'elle me passe inaperçu................
......
L'autre force du premier opus, à mon avis, c'est qu'il n'y a qu'un seul alien. C'est également la force du troisième, celui de David Fincher, même s'il est boudé par beaucoup de gens y compris son propre réalisateur. Comme le dit très justement Enthoven, "c'est la raison pour laquelle les meilleures versions d'Alien sont celles où le monstre apparaît à peine et non pas celles où on en voit des milliers qu'on abat au bazooka" (reférence manifeste au 2 et au 4, ceux de Cameron et Jeunet).
Trop d'aliens tue l'alien.
 
Analyse pertinante tout comme celle de Raphaël Enthoven. Mais qui semble pouvoir convenir aussi à la plupart des création ludiques (cuturelles? ) ayant pour but de faire dresser les cheveux de la tête : donc aussi pour des films comme "Jurassic Parc", "Gladiateur", les "Hitchcock" ou même les montagnes russes.
.
Mais ce sont des variantes édulcorées, dans leur intention, il me semble, du Frankenstein de Shelley ou du premier film King-Kong, qui avaient pourtant  pour but , une recherche plus poètique que celle de ce qui a suivi. 

Et qui fait que je n'y suis pas vraiment attiré.
.
.

beced

Messages : 362
Date d'inscription : 21/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinéma

Message par Fafane le Ven 12 Mai - 11:11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
et sinon vu pas mal de trucs intéressant sur le web dont un débat  sur les mythes et réalité du TGV et son avenir cheplu trop où dans quelle region de France [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Ouais, pas mal malgré la fatigue de l’animateur .

Fafane

Messages : 124
Date d'inscription : 20/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinéma

Message par Lieutenant Ripley le Ven 12 Mai - 10:29

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:



Le moment où le xénomorphe fond sur le capitaine Dallas dans les conduits de ventilation arrive après une savante montée progressive de l'angoisse. Dans cette scène, le coup du tracker qui signale la proximité du monstre sans pouvoir le localiser correctement est d'une efficacité redoutable sur le spectateur. 

Je ne résiste pas au plaisir de vous montrer cette scène, sans doute ma préférée du film.



Comme c'est en anglais, voici quelques répliques de Lambert, qui tente de suivre Dallas et le xéno sur le tracker.

- Dallas, tu peux t'immobiliser une seconde ? J'ai perdu le signal.
...
- Il est forcément par là, quelque part.
...
- Tu es sûr que tu ne vois aucun signe de lui ? Il est là, pourtant. Il est forcément par là.

(Dallas, contaminé par l'anxiété de Lambert, décide de rebrousser chemin)
...
- (Lambert vient de récupérer le signal sur l'écran) Oh, mon Dieu ! Il se dirige droit sur toi !
....
- Bouge, Dallas ! Sors de là ! Nooon ! Dans l'autre direction !

Et...Tatataaaaaa !!!  affraid

Lieutenant Ripley

Messages : 479
Date d'inscription : 22/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinéma

Message par Lieutenant Ripley le Ven 12 Mai - 9:57

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:


Si on veut réécouter le point de vue de Enthoven sur le sujet (+- 5 minutes ) voici le lien : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
..
PS/ D'Alien 1, je ne me souviens que de la naissance de la "Chose" .... : et comment ne pas faire autrement.. Surprised affraid

..

Oui, le chestburster. 
...que R. Enthoven traduit littéralement par exploseur de poitrine

Concernant le lien qu'il fait entre l'alien et nous-mêmes, je reste -- a priori -- dubitatif. Mais, comme il s'agit une identité inconsciente, il est possible qu'elle me passe inaperçu.

Il ne l'a pas dit parce que ce n'était pas son sujet mais l'alien c'est, avant tout, -- je ne suis pas le premier à le dire -- le monstre ou le fantôme dans le placard de nos terreurs enfantines. 

La force du premier opus, c'est le huis clos. Et, du coup, l'unité de lieu de la tragédie classique, au moins pour les deux derniers tiers du film. 
Nous sommes enfermés avec le monstre. Il est là, quelque part, mais nous ne savons pas où. Il peut donc surgir à tout moment, de n'importe où.

Le moment où le xénomorphe fond sur le capitaine Dallas dans les conduits de ventilation arrive après une savante montée progressive de l'angoisse. Dans cette scène, le coup du tracker qui signale la proximité du monstre sans pouvoir le localiser correctement est d'une efficacité redoutable sur le spectateur. Une astuce similaire avait déjà été utilisée dans La Chose d'Un Autre Monde en 1951. Et elle a resservi depuis, notamment dans Aliens Le Retour.

L'espace du huis clos diminue encore davantage à la fin, quand Ripley se retrouve enfermée avec le xéno dans le volume beaucoup plus restreint du Narcissus (la navette).

L'autre force du premier opus, à mon avis, c'est qu'il n'y a qu'un seul alien. C'est également la force du troisième, celui de David Fincher, même s'il est boudé par beaucoup de gens y compris son propre réalisateur. Comme le dit très justement Enthoven, "c'est la raison pour laquelle les meilleures versions d'Alien sont celles où le monstre apparaît à peine et non pas celles où on en voit des milliers qu'on abat au bazooka" (reférence manifeste au 2 et au 4, ceux de Cameron et Jeunet).
Trop d'aliens tue l'alien.
avatar
Lieutenant Ripley

Messages : 479
Date d'inscription : 22/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinéma

Message par beced le Jeu 11 Mai - 17:54

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Pourtant, de mon point de vue, parmi les différents opus de la saga, le premier est celui qui joue le plus sur l'angoisse au sens strict.

Alien Covenant joue plutôt, non pas tant sur "l'horrifique" -- selon la présentation qu'en font les pages internet (Wiki, par ex.) qui lui sont consacrées -- que sur l'émotion forte, c'est-à-dire l'exact inverse selon moi.
Je dis émotion forte parce que je ne trouve pas de terme adéquat.
Je veux signifier par là le sentiment qu'inspire un événement brusque et très rapide auquel on ne s'attend pas, ou pas à ce moment-là. Bref, le truc qui te fait sursauter.

Avec l'angoisse -- comme dans Alien, Le Huitième Passager --, au contraire, le spectateur pressent qu'il va se passer quelque chose....qui a effectivement lieu...ou pas. Personnellement, c'est ce que je préfère et c'est pour cette raison que je voue un culte à ce film... et aux films "d'angoisse" en général, car c'est un genre qui fut exploité à une époque. Moins ou plus du tout aujourd'hui. Dommage.

PS : J'ai fait et je fais toujours des cauchemars ayant pour vague thème l'opus de 1979 mais arrangés à ma sauce, ou plutôt, à la sauce de mon inconscient.


Si on veut réécouter le point de vue de Enthoven sur le sujet (+- 5 minutes ) voici le lien : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
..
PS/ D'Alien 1, je ne me souviens que de la naissance de la "Chose" .... : et comment ne pas faire autrement.. Surprised affraid

..

beced

Messages : 362
Date d'inscription : 21/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinéma

Message par Romy le Jeu 11 Mai - 17:03

Hello Miss !
Brooklyn je l'ai vu au ciné, j'avais bien aimé !



Rosemary's Baby avec Mia Farrow et Cassavetes- le film de Polanski- m'avait bien foutu les jetons à l'époque mais le livre d'Ira Levin est bien mieux et encore plus angoissant !
Diaboliquement vôtre !
avatar
Romy

Messages : 417
Date d'inscription : 26/04/2017
Age : 58
Localisation : Côte Bleue

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinéma

Message par Melle Adelaïde le Jeu 11 Mai - 16:11

vu aussi 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

déçue par la fin. 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Excellent, la crise des sub brime vu sous un autre angle... Ca complète bien le tout excellent film Margin call 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

I love you


et sinon vu pas mal de trucs intéressant sur le web dont un débat  sur les mythes et réalité du TGV et son avenir cheplu trop où dans quelle region de France [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Melle Adelaïde

Messages : 51
Date d'inscription : 20/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinéma

Message par Melle Adelaïde le Jeu 11 Mai - 13:44



Perso, nous avions envie de le voir aussi cette critique nous conforte un peu dans notre idée, vaste débat sur le racisme encore et toujours, avec un peu de "thriller" ???? !!!!.


 Arlequine 
 

« Get out » triller qui allie épouvante et réflexions philosophiques sur les problèmes contemporains de notre douce époque.





Melle Adelaïde

Messages : 51
Date d'inscription : 20/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinéma

Message par Arlequine le Jeu 11 Mai - 13:33

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:tiens c'est marrant que vous parliez d'Allien , j'ai justement pensé à toi H la fois dernière ... ouais canal diffuse en comment toute la saga ...
Je crois que j'ai vu que Prometheus au ciné y a quelques années, celui avec l'actrice qui ressemble à la chanteuse indra ....
je ne connais pas les autres alliens. 


A part ca 



Vu Get out mardi soir, dans une petite salle d’un  cinéma de quartier … et j'ai tenter de vous faire une crititque digne de celles de  FF   

Merci de votre lecture et de votre indulgence monsieur dame, c'est ma toute première fois en tant que  critique cinématographique   Razz

Je ne vous fais pas  le pitch de peur de trop en dévoiler, et  AMHA  le mieux est d’aller voir ce film vierge de toutes infos .  
Vous n’en serez que plus scotchés. Ce qui fut mon cas.

Bon ok , je vous fais le pitch vite fait ..

« Get out « raconte l’Idylle d’un jeune couple mixte,Cris et Rose , sous l’hégire post Obama.
Le couple va rencontrer les parents de Rose pour la première fois.
Cris est réticent à l’idée que Rose n’ai pas annoncé à sa famille qu’il était noir…

« Get out «  c’est un peu un mix de Rose baby mary, de « devine qui vient diner  de soir » et de « mon beau- père et moi «   


Humour gras, ambiance surnaturel et anxiogène, effroi, émoie, tension et excitation.
ouais ,  mélange étonnant et détonant,  désarçonnant par moment.

Le film démarre lentement, peut-être un peu trop.   Jordan Peel commet quelques maladresses en première partie. Comme d’appuyer trop forts sur certains éléments…
 ( Jordan c’est le réalisateur,  c’est son premier opus. Comique américain dont on retrouve un peu la touch dans ce film.)
Mais cette rythmique un peu lente au début  permet de maintenir le mystère bien tendu, jusqu’à ce que tout s’accélère très rapidement.
Et là on passe de scène énigmatique à tragiques, et la révélation qui arrive enfin nous glace.  

Chris, photographe attendrissant de tout point de vue  (muni d’un sacré objectif   )  et personnage emblématique,  plonge dans une profonde catharsis et nous avec.  
Les autres personnages se révèlent et déroutent, les masques tombent et le retournement de situation est renversant jusqu’à atteindre le climax.

Bo de bonne fracture, et quand on écoute plus attentivement  certaines chansons on comprend que leur choix n’est pas si anodin…
Tous comme quelques autres détails du film…
La photo et les couleurs sont belles, et la mise en scène efficace.

Petits bémols, la fin aurait pu prendre une direction encore plus inattendue… un peu moins bâclée et   timorée.  Et pour un film qui traite du racisme je trouve qu’il manquait un peu d’humour noir.
 
 Alors pour moi challenge réussi pour ce premier film sibyllin et satirique de Jordan Peel .

« Get out »  allie épouvante et réflexions philosophiques sur les problèmes contemporains de notre douce époque.

J’ai regardé en suçotant un bonbon à la réglisse pendant que mon voisin dévorait du pop corn.
J’ai frémi, sursauter et  j’ai même ris, alors oui j’ai passé un bon moment.
Je vous le conseil avec ou sans le bonbon…
16.75/20

bjour Melle

Perso, nous avions envie de le voir aussi cette critique nous conforte un peu dans notre idée, vaste débat sur le racisme encore et toujours, avec un peu de "thriller" ???? !!!!.
avatar
Arlequine

Messages : 768
Date d'inscription : 22/04/2017
Age : 64
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinéma

Message par Melle Adelaïde le Jeu 11 Mai - 13:10

tiens c'est marrant que vous parliez d'Allien , j'ai justement pensé à toi H la fois dernière ... ouais canal diffuse en comment toute la saga ...
Je crois que j'ai vu que Prometheus au ciné y a quelques années, celui avec l'actrice qui ressemble à la chanteuse indra ....
je ne connais pas les autres alliens. 


A part ca 



Vu Get out mardi soir, dans une petite salle d’un  cinéma de quartier … et j'ai tenter de vous faire une crititque digne de celles de  FF   

Merci de votre lecture et de votre indulgence monsieur dame, c'est ma toute première fois en tant que  critique cinématographique   Razz

Je ne vous fais pas  le pitch de peur de trop en dévoiler, et  AMHA  le mieux est d’aller voir ce film vierge de toutes infos .  
Vous n’en serez que plus scotchés. Ce qui fut mon cas.

Bon ok , je vous fais le pitch vite fait ..

« Get out « raconte l’Idylle d’un jeune couple mixte,Cris et Rose , sous l’hégire post Obama.
Le couple va rencontrer les parents de Rose pour la première fois.
Cris est réticent à l’idée que Rose n’ai pas annoncé à sa famille qu’il était noir…

« Get out «  c’est un peu un mix de Rose baby mary, de « devine qui vient diner  de soir » et de « mon beau- père et moi «   
Humour gras, ambiance surnaturel et anxiogène, effroi, émoie, tension et excitation.
ouais ,  mélange étonnant et détonant,  désarçonnant par moment.

Le film démarre lentement, peut-être un peu trop.   Jordan Peel commet quelques maladresses en première partie. Comme d’appuyer trop forts sur certains éléments…
 ( Jordan c’est le réalisateur,  c’est son premier opus. Comique américain dont on retrouve un peu la touch dans ce film.)
Mais cette rythmique un peu lente au début  permet de maintenir le mystère bien tendu, jusqu’à ce que tout s’accélère très rapidement.
Et là on passe de scène énigmatique à tragiques, et la révélation qui arrive enfin nous glace.  

Chris, photographe attendrissant de tout point de vue  (muni d’un sacré objectif   )  et personnage emblématique,  plonge dans une profonde catharsis et nous avec.  
Les autres personnages se révèlent et déroutent, les masques tombent et le retournement de situation est renversant jusqu’à atteindre le climax.

Bo de bonne fracture, et quand on écoute plus attentivement  certaines chansons on comprend que leur choix n’est pas si anodin…
Tous comme quelques autres détails du film…
La photo et les couleurs sont belles, et la mise en scène efficace.

Petits bémols, la fin aurait pu prendre une direction encore plus inattendue… un peu moins bâclée et   timorée.  Et pour un film qui traite du racisme je trouve qu’il manquait un peu d’humour noir.
 
 Alors pour moi challenge réussi pour ce premier film sibyllin et satirique de Jordan Peel .

« Get out »  triller qui allie épouvante et réflexions philosophiques sur les problèmes contemporains de notre douce époque.

J’ai regardé en suçotant un bonbon à la réglisse pendant que mon voisin dévorait du pop corn.
J’ai frémi, sursauter et  j’ai même ris, alors oui j’ai passé un bon moment.
Je vous le conseil avec ou sans le bonbon…
16.75/20


Dernière édition par Melle Adelaïde le Jeu 11 Mai - 13:44, édité 1 fois

Melle Adelaïde

Messages : 51
Date d'inscription : 20/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinéma

Message par Lieutenant Ripley le Jeu 11 Mai - 12:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: A l'occasion du dernier de la série "Alien", le philosophe Raphaël Enthoven a fait remarquer que ces films ne jouent pas (si on peut dire ) sur la peur des spectateurs mais sur l'angoisse.
.
.
Cela dit  je n'ai vu que Alien 1...
Enfin ce qui n'est pas exact, j'ai fermé les yeux une bonne partie du film...... dans le cinéma, et vu le reste dans mes cauchemards...
affraid
Pourtant, de mon point de vue, parmi les différents opus de la saga, le premier est celui qui joue le plus sur l'angoisse au sens strict.

Alien Covenant joue plutôt, non pas tant sur "l'horrifique" -- selon la présentation qu'en font les pages internet (Wiki, par ex.) qui lui sont consacrées -- que sur l'émotion forte, c'est-à-dire l'exact inverse selon moi.
Je dis émotion forte parce que je ne trouve pas de terme adéquat.
Je veux signifier par là le sentiment qu'inspire un événement brusque et très rapide auquel on ne s'attend pas, ou pas à ce moment-là. Bref, le truc qui te fait sursauter.

Avec l'angoisse -- comme dans Alien, Le Huitième Passager --, au contraire, le spectateur pressent qu'il va se passer quelque chose....qui a effectivement lieu...ou pas. Personnellement, c'est ce que je préfère et c'est pour cette raison que je voue un culte à ce film... et aux films "d'angoisse" en général, car c'est un genre qui fut exploité à une époque. Moins ou plus du tout aujourd'hui. Dommage.

PS : J'ai fait et je fais toujours des cauchemars ayant pour vague thème l'opus de 1979 mais arrangés à ma sauce, ou plutôt, à la sauce de mon inconscient.
avatar
Lieutenant Ripley

Messages : 479
Date d'inscription : 22/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinéma

Message par beced le Jeu 11 Mai - 11:52

A l'occasion du dernier de la série "Alien", le philosophe Raphaël Enthoven a fait remarquer que ces films ne jouent pas (si on peut dire ) sur la peur des spectateurs mais sur l'angoisse.
.
.
Cela dit je n'ai vu que Alien 1...
Enfin ce qui n'est pas exact, j'ai fermé les yeux une bonne partie du film...... dans le cinéma, et vu le reste dans mes cauchemards...
affraid

beced

Messages : 362
Date d'inscription : 21/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinéma

Message par Arlequine le Mer 10 Mai - 14:58

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Ahah Arlecchina, le coup de la tête qui tourne complétement sur elle-même ! Surprised 

Le film a tellement choqué et effrayé les spectateurs que bon nombre ont confondu la fiction et la réalité : Linda Blair aurait été vraiment possédée, elle serait folle, elle serait un suppôt du diable... Dans des interviews, Blair a même déclaré que des journalistes de l'époque lui demandaient avec effroi ce qu'il en était de la possession !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Âmes sensibles s'abstenir !
J'rigole mais c'est parce que je suis bien planquée derrière mon écran là ...hein !
Quand je suis revenue du ciné, on m'a posé umpeu avant chez moi, dans mon village, mal éclairé, je te pris de croire que j'ai fait fissa pour rentrer !




Hello Romy

Effectivement cela m'a bien marqué, même adolescente et je ne suis jamais retournée le voir Shocked
avatar
Arlequine

Messages : 768
Date d'inscription : 22/04/2017
Age : 64
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinéma

Message par Lieutenant Ripley le Mer 10 Mai - 11:45

C'était donc hier soir et...
...je vais laisser ceux qui comptent aller voir se faire leur propre idée. 

Je peux juste vous dire que je n'y suis pas mais ça, je le savais déjà.
Normal. D'après mes calculs, j'avais à peine 6 ans. 
avatar
Lieutenant Ripley

Messages : 479
Date d'inscription : 22/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinéma

Message par Lieutenant Ripley le Mar 9 Mai - 1:09

Ayé ! Ma place est réservée à l'UGC Mondeville pour demain 19h45.
Je vais revoir les petites bestioles. 
Une vieille histoire entre elles et moi.
Elles me manquaient.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Oui, je sais que j'en ai zigouillé un certain nombre mais c'est la passion.
avatar
Lieutenant Ripley

Messages : 479
Date d'inscription : 22/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinéma

Message par Romy le Ven 5 Mai - 19:08

Ahah Arlecchina, le coup de la tête qui tourne complétement sur elle-même ! Surprised 

Le film a tellement choqué et effrayé les spectateurs que bon nombre ont confondu la fiction et la réalité : Linda Blair aurait été vraiment possédée, elle serait folle, elle serait un suppôt du diable... Dans des interviews, Blair a même déclaré que des journalistes de l'époque lui demandaient avec effroi ce qu'il en était de la possession !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Âmes sensibles s'abstenir !
J'rigole mais c'est parce que je suis bien planquée derrière mon écran là ...hein !
Quand je suis revenue du ciné, on m'a posé umpeu avant chez moi, dans mon village, mal éclairé, je te pris de croire que j'ai fait fissa pour rentrer !




avatar
Romy

Messages : 417
Date d'inscription : 26/04/2017
Age : 58
Localisation : Côte Bleue

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinéma

Message par Arlequine le Ven 5 Mai - 18:03

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Quand j'y suis allé, j'ai vu des gens sortir de la salle.
Sad Pas étonnant, pour tout te/vous dire, j'ai fait des cauchemars plusieurs semaines après (il est vrai que c'était en 74, j'étais encore "jeunette")
avatar
Arlequine

Messages : 768
Date d'inscription : 22/04/2017
Age : 64
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinéma

Message par Lieutenant Ripley le Ven 5 Mai - 12:20

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
hello Romy

L'exorciste, je l'ai vu quand j'étais jeune, et là encore ce film m'a fait bien peur, je m'en souviens encore Sad
Quand j'y suis allé, j'ai vu des gens sortir de la salle.
avatar
Lieutenant Ripley

Messages : 479
Date d'inscription : 22/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinéma

Message par Arlequine le Ven 5 Mai - 9:23

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Vouais pourtant fana de ce genre eh ben la bestiole qui sort du bide de John Hurt
m'en souviendrai toute ma vie   ça, L'exorciste et la Mouche !!!!
Dég' de chez dég', et je te parle même pas de Massacre à la tronçonneuse, à te dégoûter
des steacks tartares !
hello Romy

L'exorciste, je l'ai vu quand j'étais jeune, et là encore ce film m'a fait bien peur, je m'en souviens encore Sad
avatar
Arlequine

Messages : 768
Date d'inscription : 22/04/2017
Age : 64
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinéma

Message par Lieutenant Ripley le Jeu 4 Mai - 19:36

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Vouais pourtant fana de ce genre eh ben la bestiole qui sort du bide de John Hurt
m'en souviendrai toute ma vie   ça, L'exorciste et la Mouche !!!!
Dég' de chez dég', et je te parle même pas de Massacre à la tronçonneuse, à te dégoûter
des steacks tartares !

OK. C'est pas le passage que je préfère.
Mais, quand même, 40 bonnes minutes d'angoisse pure rattrapent largement ces quelques minutes d'horreur.
avatar
Lieutenant Ripley

Messages : 479
Date d'inscription : 22/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinéma

Message par Romy le Jeu 4 Mai - 19:26

Vouais pourtant fana de ce genre eh ben la bestiole qui sort du bide de John Hurt
m'en souviendrai toute ma vie   ça, L'exorciste et la Mouche !!!!
Dég' de chez dég', et je te parle même pas de Massacre à la tronçonneuse, à te dégoûter
des steacks tartares !
avatar
Romy

Messages : 417
Date d'inscription : 26/04/2017
Age : 58
Localisation : Côte Bleue

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinéma

Message par Lieutenant Ripley le Jeu 4 Mai - 19:19

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Je n'ai jamais aimé, ça me fichait la trouille  !!!!

Petite nature !
Tout est dans le sous-titre : "le huitième passager".
Il est là, quelque part (mais où ?  ) , dans ce lieu clos, prêt à fondre sur toi !
Gnark gnark gnark !

Mais, heureusement, le lieutenant est là.
La guerrière dégomme la créature.
avatar
Lieutenant Ripley

Messages : 479
Date d'inscription : 22/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinéma

Message par Arlequine le Jeu 4 Mai - 16:48

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Disparition de Victor Lanoux, victime d'un AVC.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Zut, je l'aimais bien dans la série télé "Louis la brocante" !!!!: il avait déjà eu un problème de santé assez grave

"""Le 18 octobre 2007, Victor Lanoux est victime d'un malaise sur le tournage de Louis la Brocante, la série dont il est le héros sur France 3. L'opération d'un anévrisme de l'aorte, prévue de longue date, est avancée au 23 novembre 2007. Le patient se réveille paraplégique. Malgré le peu d'espoir, avec le soutien de sa future épouse, scripte sur la série, il reprend le dessus.
avatar
Arlequine

Messages : 768
Date d'inscription : 22/04/2017
Age : 64
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinéma

Message par Romy le Jeu 4 Mai - 16:13

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Disparition de Victor Lanoux, victime d'un AVC.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ah mince ! R I P !

Je l'aimais bien dernièrement dans le rôle du Commissaire Laviolette -la photo me semble!- d'après Pierre Magnan de Manosque !

avatar
Romy

Messages : 417
Date d'inscription : 26/04/2017
Age : 58
Localisation : Côte Bleue

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinéma

Message par beced le Jeu 4 Mai - 15:47


Le premier film que j'ai vu avec Lanoux en tête d'affiche, c'était dans "Cousin, Cousine" de Jean-Charles Tacchella.
Il avait déjà "une présence"...
.

beced

Messages : 362
Date d'inscription : 21/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinéma

Message par Clymene le Jeu 4 Mai - 13:57

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Disparition de Victor Lanoux, victime d'un AVC.

Une femme à sa fenêtre (1976, Pierre Granier-Deferre, d'après Pierre Drieu La Rochelle)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


avatar
Clymene

Messages : 2085
Date d'inscription : 20/04/2017
Age : 17
Localisation : Au Nord, c'étaient les corons...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinéma

Message par Cibly le Jeu 4 Mai - 9:54

Beau démarrage de Get Out dans les salles parisiennes !
""Get Out signe un démarrage encourageant ce mercredi à Paris. Le film, à mi-chemin entre thriller et épouvante, se hisse en effet en tête des nouveautés les plus populaires lors des premières séances parisiennes, réunissant 1.488 spectateurs dans un parc conséquent de 23 salles. Outre-Atlantique, le film produit pour moins de 5 millions de dollars cumule à ce jour près de 173 millions de dollars de recettes."
avatar
Cibly

Messages : 578
Date d'inscription : 21/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinéma

Message par Fafane le Jeu 4 Mai - 9:42

Disparition de Victor Lanoux, victime d'un AVC.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Fafane

Messages : 124
Date d'inscription : 20/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum