Forum des jeux TV
Popup de connexion!
youppiii :D

connectez vous !
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 2 Invisibles et 3 Invités :: 1 Moteur de recherche

nangiam33

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le Lun 1 Mai 2017 - 16:58
Les posteurs les plus actifs de la semaine
MACKY
 
Clymene
 
ICARE 7
 
palmier37
 
M.Ray
 
papy jp
 
Label2k10
 
Arlequine
 
Rut Zorn
 
elisabeth
 


Alpha- bébête

Page 3 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Alpha- bébête

Message par Label2k10 le Jeu 6 Juil 2017 - 22:42

Bon, alors j'y vais  

La femme Noyée

Je ne suis pas de ceux qui disent : « Ce n’est rien :
C’est une femme qui se noie. »
Je dis que c’est beaucoup ; et ce sexe vaut bien
Que nous le regrettions, puisqu’il fait notre joie.
Ce que j’avance ici n’est point hors de propos,
Puisqu’il s’agit en cette Fable,
D’une femme qui dans les flots
Avait fini ses jours par un sort déplorable.
Son Epoux en cherchait le corps,
Pour lui rendre, en cette aventure,
Les honneurs de la sépulture.
Il arriva que sur les bords
Du fleuve auteur de sa disgrâce
Des gens se promenaient ignorants l’accident.
Ce mari donc leur demandant
S’ils n’avaient de sa femme aperçu nulle trace :
« Nulle, reprit l’un d’eux ; mais cherchez-la plus bas ;
Suivez le fil de la rivière. »
Un autre repartit : « Non, ne le suivez pas ;
Rebroussez plutôt en arrière :
Quelle que soit la pente et l’inclination
Dont l’eau par sa course l’emporte,
L’esprit de contradiction
L’aura fait flotter d’autre sorte. »
Cet homme se raillait assez hors de saison.
Quant à l’humeur contredisante,
Je ne sais s’il avait raison ;
Mais que cette humeur soit ou non
Le défaut du sexe et sa pente,
Quiconque avec elle naîtra
Sans faute avec elle mourra,
Et jusqu’au bout contredira,
Et, s’il peut, encor par-delà
.

Label2k10
Admin

Messages : 2092
Date d'inscription : 24/02/2017

http://jeux-et-debats.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha- bébête

Message par Clymene le Jeu 6 Juil 2017 - 22:39

Fais donc, ma Belle !

Clymene

Messages : 2085
Date d'inscription : 20/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha- bébête

Message par Label2k10 le Jeu 6 Juil 2017 - 22:25

J'ai trouvé un N mais non sans mal. Je le mets ? Et après on repartira sur P.

Label2k10
Admin

Messages : 2092
Date d'inscription : 24/02/2017

http://jeux-et-debats.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha- bébête

Message par Clymene le Jeu 6 Juil 2017 - 22:18

Oooooooooooh, ça va pas mieux, moi affraid
Kesconfé maintenant ? confused

Clymene

Messages : 2085
Date d'inscription : 20/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha- bébête

Message par Label2k10 le Jeu 6 Juil 2017 - 21:54

  Ben alors ????
Pas de N ?

_________________
Un peu triste
avatar
Label2k10
Admin

Messages : 2092
Date d'inscription : 24/02/2017
Localisation : ici

http://jeux-et-debats.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha- bébête

Message par Clymene le Jeu 6 Juil 2017 - 20:52

L'Ours et les deux Compagnons

Deux compagnons pressés d'argent
A leur voisin Fourreur vendirent
La peau d'un Ours encor vivant,
Mais qu'ils tueraient bientôt, du moins à ce qu'ils dirent.
C'était le Roi des Ours au compte de ces gens.
Le Marchand à sa peau devait faire fortune.
Elle garantirait des froids les plus cuisants,
On en pourrait fourrer plutôt deux robes qu'une.
Dindenaut prisait moins ses Moutons qu'eux leur Ours :
Leur, à leur compte, et non à celui de la Bête.
S'offrant de la livrer au plus tard dans deux jours,
Ils conviennent de prix, et se mettent en quête,
Trouvent l'Ours qui s'avance, et vient vers eux au trot.
Voilà mes gens frappés comme d'un coup de foudre.
Le marché ne tint pas ; il fallut le résoudre :
D'intérêts contre l'Ours, on n'en dit pas un mot.
L'un des deux Compagnons grimpe au faîte d'un arbre ;
L'autre, plus froid que n'est un marbre,
Se couche sur le nez, fait le mort, tient son vent,
Ayant quelque part ouï dire
Que l'Ours s'acharne peu souvent
Sur un corps qui ne vit, ne meut, ni ne respire.
Seigneur Ours, comme un sot, donna dans ce panneau.
Il voit ce corps gisant, le croit privé de vie,
Et de peur de supercherie
Le tourne, le retourne, approche son museau,
Flaire aux passages de l'haleine.
C'est, dit-il, un cadavre ; Otons-nous, car il sent.
A ces mots, l'Ours s'en va dans la forêt prochaine.
L'un de nos deux Marchands de son arbre descend,
Court à son compagnon, lui dit que c'est merveille
Qu'il n'ait eu seulement que la peur pour tout mal.
Eh bien, ajouta-t-il, la peau de l'animal ?
Mais que t'a-t-il dit à l'oreille ?
Car il s'approchait de bien près,
Te retournant avec sa serre.
- Il m'a dit qu'il ne faut jamais.
Vendre la peau de l'Ours qu'on ne l'ait mis par terre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




avatar
Clymene

Messages : 2085
Date d'inscription : 20/04/2017
Age : 17
Localisation : Au Nord, c'étaient les corons...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha- bébête

Message par Label2k10 le Jeu 6 Juil 2017 - 19:40

La Mort et le Bûcheron




Un pauvre Bûcheron, tout couvert de ramée,
Sous le faix du fagot aussi bien que des ans
Gémissant et courbé, marchait à pas pesants,
Et tâchait de gagner sa chaumine enfumée.
Enfin, n'en pouvant plus d'effort et de douleur,
Il met bas son fagot, il songe à son malheur.
Quel plaisir a-t-il eu depuis qu'il est au monde ?
En est-il un plus pauvre en la machine ronde ?
Point de pain quelquefois, et jamais de repos.
Sa femme, ses enfants, les soldats, les impôts,
Le créancier, et la corvée
Lui font d'un malheureux la peinture achevée.
Il appelle la Mort. Elle vient sans tarder,
Lui demande ce qu'il faut faire
"C'est, dit-il, afin de m'aider
À recharger ce bois ; tu ne tarderas guère."
Le trépas vient tout guérir ;
Mais ne bougeons d'où nous sommes.
Plutôt souffrir que mourir,
C'est la devise des hommes.

_________________
Un peu triste
avatar
Label2k10
Admin

Messages : 2092
Date d'inscription : 24/02/2017
Localisation : ici

http://jeux-et-debats.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha- bébête

Message par Prince de Clèves le Jeu 6 Juil 2017 - 15:18

Le Laboureur et ses enfants

Livre V des Fables de Jean de La Fontaine
1668
Travaillez, prenez de la peine :
C’est le fonds qui manque le moins.
Un riche Laboureur, sentant sa mort prochaine,
Fit venir ses enfants, leur parla sans témoins.
Gardez-vous, leur dit-il, de vendre l’héritage
Que nous ont laissé nos parents.
Un trésor est caché dedans.
Je ne sais pas l’endroit ; mais un peu de courage
Vous le fera trouver, vous en viendrez à bout.
Remuez votre champ dès qu’on aura fait l’Oût.
Creusez, fouillez, bêchez ; ne laissez nulle place
Où la main ne passe et repasse.
Le père mort, les fils vous retournent le champ
Deçà, delà, partout ; si bien qu’au bout de l’an
Il en rapporta davantage.
D’argent, point de caché. Mais le père fut sage
De leur montrer avant sa mort
Que le travail est un trésor.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

salut
avatar
Prince de Clèves

Messages : 709
Date d'inscription : 23/04/2017
Age : 69
Localisation : PARIS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha- bébête

Message par Romy le Jeu 6 Juil 2017 - 14:16



La Fontaine en Kabyle !


 

avatar
Romy

Messages : 417
Date d'inscription : 26/04/2017
Age : 58
Localisation : Côte Bleue

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha- bébête

Message par Label2k10 le Mer 5 Juil 2017 - 23:11

Pas trouvé de K 

_________________
Un peu triste
avatar
Label2k10
Admin

Messages : 2092
Date d'inscription : 24/02/2017
Localisation : ici

http://jeux-et-debats.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha- bébête

Message par Rut Zorn le Mer 5 Juil 2017 - 15:25

Jupiter et le Métayer

Fable n° 4
Livre VI


Jupiter eut jadis une ferme à donner.
Mercure en fit l’annonce, et gens se présentèrent,
Firent des offres, écoutèrent :
Ce ne fut pas sans bien tourner ;
L’un alléguait que l’héritage
Était frayant et rude, et l’autre un autre si.
Pendant qu’ils marchandaient ainsi,
Un d’eux, le plus hardi, mais non pas le plus sage,
Promit d’en rendre tant, pourvu que Jupiter
Le laissât disposer de l’air,
Lui donnât saison à sa guise,
Qu’il eût du chaud, du froid, du beau temps, de la bise,
Enfin du sec et du mouillé,
Aussitôt qu’il aurait bâillé.
Jupiter y consent. Contrat passé, notre homme
Tranche du roi des airs, pleut, vente, et fait en somme
Un climat pour lui seul : ses plus proches voisins
Ne s’en sentaient non plus que les Américains.
Ce fut leur avantage ; ils eurent bonne année,
Pleine moisson, pleine vinée.
Monsieur le receveur fut très mal partagé.
L’an suivant, voilà tout changé :
Il ajuste d’une autre sorte
La température des cieux.
Son champ ne s’en trouve pas mieux ;
Celui de ses voisins fructifie et rapporte.
Que fait-il ? Il recourt au monarque des Dieux.
Il confesse son imprudence.
Jupiter en usa comme un maître fort doux.
Concluons que la Providence
Sait ce qu’il nous faut mieux que nous.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Rut Zorn

Messages : 637
Date d'inscription : 30/04/2017
Localisation : Penthièvre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha- bébête

Message par Romy le Mer 5 Juil 2017 - 15:04


L'Ingratitude et l'injustice des hommes envers la fortune







Recueil : Les fables du livre VII (1678).


Un trafiquant sur mer, par bonheur, s'enrichit.
Il triompha des vents pendant plus d'un voyage :
Gouffre, banc, ni rocher, n'exigea de péage
D'aucun de ses ballots ; le Sort l'en affranchit.
Sur tous ses compagnons Atropos et Neptune
Recueillirent leur droit, tandis que la Fortune
Prenait soin d'amener son marchand à bon port.
Facteurs, associés, chacun lui fut fidèle.

Il vendit son tabac, son sucre, sa canelle,
Ce qu'il voulut, sa porcelaine encore :
Le luxe et la folie enflèrent son trésor ;

Bref, il plut dans son escarcelle.
On ne parlait chez lui que par doubles ducats ;
Et mon homme d'avoir chiens, chevaux et carrosses :
Ses jours de jeûne étaient des noces.
Un sien ami, voyant ces somptueux repas,
Lui dit : « Et d'où vient donc un si bon ordinaire ?

– Et d'où me viendrait-il que de mon savoir-faire ?
Je n'en dois rien qu'à moi, qu'à mes soins, qu'au talent
De risquer à propos, et bien placer l'argent. »
Le profit lui semblant une fort douce chose,
Il risqua de nouveau le gain qu'il avait fait ;
Mais rien, pour cette fois, ne lui vint à souhait.
Son imprudence en fut la cause :
Un vaisseau mal frété périt au premier vent ;
Un autre, mal pourvu des armes nécessaires,
Fut enlevé par les corsaires ;
Un troisième au port arrivant,
Rien n'eut cours ni débit : le luxe et la folie
N'étaient plus tels qu'auparavant.

Enfin ses facteurs le trompant,
Et lui-même ayant fait grand fracas, chère lie,
Mis beaucoup en plaisirs, en bâtiments beaucoup,
Il devint pauvre tout d'un coup.
Son ami, le voyant en mauvais équipage,
Lui dit : « D'où vient cela ? – De la fortune, hélas !
– Consolez-vous, dit l'autre ; et s'il ne lui plaît pas
Que vous soyez heureux, tout au moins soyez sage. »
Je ne sais s'il crut ce conseil ;
Mais je sais que chacun impute, en cas pareil,
Son bonheur à son industrie ;
Et, si de quelque échec notre faute est suivie,
Nous disons injures au Sort.

Chose n'est ici plus commune.
Le bien, nous le faisons ; le mal, c'est la Fortune :
On a toujours raison, le Destin toujours tort.

Jean de La Fontaine



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


avatar
Romy

Messages : 417
Date d'inscription : 26/04/2017
Age : 58
Localisation : Côte Bleue

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha- bébête

Message par papy jp le Mer 5 Juil 2017 - 14:32

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Tu veux qu'on remette le couvert sur tes multiples frustrations, et ta vie de rêve fantasmée ?
Et moi qui pensais que tous les frustrés "demeurés"(raient) à Ibiza... scratch

avatar
papy jp

Messages : 1368
Date d'inscription : 24/04/2017
Localisation : Haut-Doubs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha- bébête

Message par papy jp le Mer 5 Juil 2017 - 14:30

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
 relis ta fable, Clymène, et tu verras ce que tu as écrit   !
C'est à cause de mes mots censurés 
Les honneurs de Monsieur Jean...Je n'en attendais pas tant... Laughing

avatar
papy jp

Messages : 1368
Date d'inscription : 24/04/2017
Localisation : Haut-Doubs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha- bébête

Message par papy jp le Mer 5 Juil 2017 - 14:28

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:La Grenouille qui se veut faire aussi grosse que le bœuf

Une Grenouille vit un Bœuf
Qui lui sembla de belle taille.
Elle qui n'était pas grosse en tout comme un œuf,
Envieuse s'étend, et s'enfle, et se travaille
Pour égaler l'animal en grosseur,
Disant : « Regardez bien, ma sœur,
Est-ce assez ? dites-moi : n'y suis-je point encore ?
— Nenni. — M'y voici donc ? — Point du tout. — M'y voilà ?
— Vous n'en approchez point. » La chétive pécore
S'enfla si bien qu'elle papyJP.
Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages :
Tout Bourgeois veut bâtir comme les grands Seigneurs,
Tout petit Prince a des Ambassadeurs,
Tout Marquis veut avoir des Pages.

Eh ben Clymene...
avatar
papy jp

Messages : 1368
Date d'inscription : 24/04/2017
Localisation : Haut-Doubs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha- bébête

Message par Label2k10 le Mer 5 Juil 2017 - 13:23

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Pas d' bel Labol,... j'ai déjoué tes sombres projets ! Le pépère Mougeot n'a pas fini d'suer !!!
Tu veux qu'on remette le couvert sur tes multiples frustrations, et ta vie de rêve fantasmée ?

_________________
Un peu triste
avatar
Label2k10
Admin

Messages : 2092
Date d'inscription : 24/02/2017
Localisation : ici

http://jeux-et-debats.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Alpha- bébête

Message par Label2k10 le Mer 5 Juil 2017 - 12:59

L'Huître et les Plaideurs


Un jour deux pèlerins sur le sable rencontrent
Une Huître, que le flot y venait d’apporter :
Ils l’avalent des yeux, du doigt ils se la montrent ;
À l’égard de la dent il fallut contester.
L’un se baissait déjà pour amasser la proie ;
L’autre le pousse, et dit : « Il est bon de savoir
Qui de nous en aura la joie.
Celui qui le premier a pu l’apercevoir
En sera le gobeur ; l’autre le verra faire.
– Si par là l’on juge l’affaire,
Reprit son compagnon, j’ai l’œil bon, Dieu merci.
– Je ne l’ai pas mauvais aussi,
Dit l’autre ; et je l’ai vue avant vous, sur ma vie.
– Hé bien ! vous l’avez vue ; et moi je l’ai sentie. »
Pendant tout ce bel incident,
Perrin Dandin arrive : ils le prennent pour juge.
Perrin, fort gravement, ouvre l’Huître, et la gruge,
Nos deux messieurs le regardant.
Ce repas fait, il dit d’un ton de président :
« Tenez, la cour vous donne à chacun une écaille
Sans dépens ; et qu’en paix chacun chez soi s’en aille. »
Mettez ce qu’il en coûte à plaider aujourd’hui ;
Comptez ce qu’il en reste à beaucoup de familles ;
Vous verrez que Perrin tire l’argent à lui,
Et ne laisse aux plaideurs que le sac et les quilles.

_________________
Un peu triste
avatar
Label2k10
Admin

Messages : 2092
Date d'inscription : 24/02/2017
Localisation : ici

http://jeux-et-debats.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha- bébête

Message par Label2k10 le Mer 5 Juil 2017 - 12:57

 Pour embêter Baldur, j'avais remplacé C.revure et C.rev+ par papy JP 
Ca marche, la preuve !

_________________
Un peu triste
avatar
Label2k10
Admin

Messages : 2092
Date d'inscription : 24/02/2017
Localisation : ici

http://jeux-et-debats.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha- bébête

Message par Clymene le Mer 5 Juil 2017 - 10:33

Mééééééééééh... je l'ai pas fait esssprès !
C'est à cause des traficotages de notre bien-aimée cheffe
Pardon, papy !
avatar
Clymene

Messages : 2085
Date d'inscription : 20/04/2017
Age : 17
Localisation : Au Nord, c'étaient les corons...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha- bébête

Message par Prince de Clèves le Mer 5 Juil 2017 - 10:28

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
 relis ta fable, Clymène, et tu verras ce que tu as écrit   !
C'est à cause de mes mots censurés 
Je pense qu'il s'agit d'un trait d'humour en relation avec le précédent pseudo de Papy JP 


salut
avatar
Prince de Clèves

Messages : 709
Date d'inscription : 23/04/2017
Age : 69
Localisation : PARIS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha- bébête

Message par Label2k10 le Mar 4 Juil 2017 - 23:03


 relis ta fable, Clymène, et tu verras ce que tu as écrit   !
C'est à cause de mes mots censurés 

_________________
Un peu triste
avatar
Label2k10
Admin

Messages : 2092
Date d'inscription : 24/02/2017
Localisation : ici

http://jeux-et-debats.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha- bébête

Message par Clymene le Mar 4 Juil 2017 - 22:58

La Grenouille qui se veut faire aussi grosse que le bœuf

Une Grenouille vit un Bœuf
Qui lui sembla de belle taille.
Elle qui n'était pas grosse en tout comme un œuf,
Envieuse s'étend, et s'enfle, et se travaille
Pour égaler l'animal en grosseur,
Disant : « Regardez bien, ma sœur,
Est-ce assez ? dites-moi : n'y suis-je point encore ?
— Nenni. — M'y voici donc ? — Point du tout. — M'y voilà ?
— Vous n'en approchez point. » La chétive pécore
S'enfla si bien qu'elle papyJP.
Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages :
Tout Bourgeois veut bâtir comme les grands Seigneurs,
Tout petit Prince a des Ambassadeurs,
Tout Marquis veut avoir des Pages.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Clymene

Messages : 2085
Date d'inscription : 20/04/2017
Age : 17
Localisation : Au Nord, c'étaient les corons...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha- bébête

Message par Label2k10 le Lun 3 Juil 2017 - 10:32

Le Fou qui vend la sagesse


Jamais auprès des fous ne te mets à portée :
Je ne te puis donner un plus sage conseil.
 Il n'est enseignement pareil
À celui-là de fuir une tête éventée.
On en voit souvent dans les cours :
Le Prince y prend plaisir ; car ils donnent toujours
Quelque trait aux fripons, aux sots, aux ridicules.
Un Fol allait criant par tous les carrefours
Qu'il vendait la sagesse ; et les mortels crédules
De courir à l'achat : chacun fut diligent.
On essuyait force grimaces ;
Puis on avait pour son argent
Avec un bon soufflet un fil long de deux brasses.
La plupart s'en fâchaient ; mais que leur servait-il ?
C'étaient les plus moqués ; le mieux était de rire,
Ou de s'en aller, sans rien dire,
Avec son soufflet et son fil.
De chercher du sens à la chose,
On se fût fait siffler ainsi qu'un ignorant.

La raison est-elle garant
De ce que fait un fou ? Le hasard est la cause
De tout ce qui se passe en un cerveau blessé.
Du fil et du soufflet pourtant embarrassé,
Un des dupes un jour alla trouver un sage,
Qui, sans hésiter davantage,
Lui dit : Ce sont ici hiéroglyphes tout purs.
Les gens bien conseillés, et qui voudront bien faire,
Entre eux et les gens fous mettront pour l'ordinaire
La longueur de ce fil ; sinon je les tiens sûrs
De quelque semblable caresse.
Vous n'êtes point trompé : ce Fou vend la sagesse.

_________________
Un peu triste
avatar
Label2k10
Admin

Messages : 2092
Date d'inscription : 24/02/2017
Localisation : ici

http://jeux-et-debats.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha- bébête

Message par Clymene le Dim 2 Juil 2017 - 23:34

L'Éléphant et le Singe de Jupiter

Autrefois l'Éléphant et le Rhinocéros,
En dispute du pas et des droits de l'Empire,
Voulurent terminer la querelle en champ clos.
Le jour en était pris, quand quelqu'un vint leur dire
Que le Singe de Jupiter,
Portant un Caducée, avait paru dans l'air.
Ce Singe avait nom Gille, à ce que dit l'Histoire.
Aussitôt l'Éléphant de croire
Qu'en qualité d'Ambassadeur
Il venait trouver sa Grandeur.
Tout fier de ce sujet de gloire,
Il attend maître Gille, et le trouve un peu lent
À lui présenter sa créance.
Maître Gille enfin, en passant,
Va saluer son Excellence.
L'autre était préparé sur la légation ;
Mais pas un mot : l'attention
Qu'il croyait que les Dieux eussent à sa querelle
N'agitait pas encor chez eux cette nouvelle.
Qu'importe à ceux du Firmament
Qu'on soit Mouche ou bien Éléphant ?
Il se vit donc réduit à commencer lui-même :
Mon cousin Jupiter, dit-il, verra dans peu
Un assez beau combat, de son Trône suprême.
Toute sa Cour verra beau jeu.
- Quel combat ? dit le Singe avec un front sévère.
L'Éléphant repartit : Quoi ! vous ne savez pas
Que le Rhinocéros me dispute le pas ;
Qu'Éléphantide a guerre avec Rhinocère ?
Vous connaissez ces lieux, ils ont quelque renom.
- Vraiment je suis ravi d'en apprendre le nom,
Repartit Maître Gille : on ne s'entretient guère
De semblables sujets dans nos vastes Lambris.
L'Éléphant, honteux et surpris,
Lui dit : Et parmi nous que venez-vous donc faire ?
- Partager un brin d'herbe entre quelques Fourmis :
Nous avons soin de tout. Et quant à votre affaire,
On n'en dit rien encor dans le conseil des Dieux :
Les petits et les grands sont égaux à leurs yeux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Clymene

Messages : 2085
Date d'inscription : 20/04/2017
Age : 17
Localisation : Au Nord, c'étaient les corons...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha- bébête

Message par Label2k10 le Dim 2 Juil 2017 - 23:12

C'est pas le tout, mais on attend le E maintenant 

_________________
Un peu triste
avatar
Label2k10
Admin

Messages : 2092
Date d'inscription : 24/02/2017
Localisation : ici

http://jeux-et-debats.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha- bébête

Message par Clymene le Dim 2 Juil 2017 - 14:48

Magnifique poème, plus que fable.
La fin est très touchante.
avatar
Clymene

Messages : 2085
Date d'inscription : 20/04/2017
Age : 17
Localisation : Au Nord, c'étaient les corons...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha- bébête

Message par Label2k10 le Ven 30 Juin 2017 - 20:05

  Les Deux pigeons


Deux Pigeons s’aimaient d’amour tendre.
L’un d’eux s’ennuyant au logis
Fut assez fou pour entreprendre
Un voyage en lointain pays.
L’autre lui dit : Qu’allez-vous faire ?
Voulez-vous quitter votre frère ?
L’absence est le plus grand des maux :
Non pas pour vous, cruel. Au moins, que les travaux,
Les dangers, les soins du voyage,
Changent un peu votre courage.
Encor si la saison s’avançait davantage !
Attendez les zéphyrs. Qui vous presse ? Un corbeau
Tout à l’heure annonçait malheur à quelque oiseau.
Je ne songerai plus que rencontre funeste,
Que Faucons, que réseaux. Hélas, dirai-je, il pleut :
Mon frère a-t-il tout ce qu’il veut,
Bon soupé, bon gîte, et le reste ?
Ce discours ébranla le cœur
De notre imprudent voyageur ;
Mais le désir de voir et l’humeur inquiète
L’emportèrent enfin. Il dit : Ne pleurez point :
Trois jours au plus rendront mon âme satisfaite ;
Je reviendrai dans peu conter de point en point
Mes aventures à mon frère.
Je le désennuierai : quiconque ne voit guère
N’a guère à dire aussi. Mon voyage dépeint
Vous sera d’un plaisir extrême.
Je dirai : J’étais là ; telle chose m’avint ;
Vous y croirez être vous-même.
À ces mots en pleurant ils se dirent adieu.
Le voyageur s’éloigne ; et voilà qu’un nuage
L’oblige de chercher retraite en quelque lieu.
Un seul arbre s’offrit, tel encor que l’orage
Maltraita le Pigeon en dépit du feuillage.
L’air devenu serein, il part tout morfondu,
Sèche du mieux qu’il peut son corps chargé de pluie,
Dans un champ à l’écart voit du blé répandu,
Voit un pigeon auprès ; cela lui donne envie :
Il y vole, il est pris : ce blé couvrait d’un las,
Les menteurs et traîtres appas.
Le las était usé ! si bien que de son aile,
De ses pieds, de son bec, l’oiseau le rompt enfin.
Quelque plume y périt ; et le pis du destin
Fut qu’un certain Vautour à la serre cruelle
Vit notre malheureux, qui, traînant la ficelle
Et les morceaux du las qui l’avait attrapé,
Semblait un forçat échappé.
Le vautour s’en allait le lier, quand des nues
Fond à son tour un Aigle aux ailes étendues.
Le Pigeon profita du conflit des voleurs,
S’envola, s’abattit auprès d’une masure,
Crut, pour ce coup, que ses malheurs
Finiraient par cette aventure ;
Mais un fripon d’enfant, cet âge est sans pitié,
Prit sa fronde et, du coup, tua plus d’à moitié
La volatile malheureuse,
Qui, maudissant sa curiosité,
Traînant l’aile et tirant le pié,,
Demi-morte et demi-boiteuse,
Droit au logis s’en retourna.
Que bien, que mal, elle arriva
Sans autre aventure fâcheuse.
Voilà nos gens rejoints ; et je laisse à juger
De combien de plaisirs ils payèrent leurs peines.
Amants, heureux amants, voulez-vous voyager ?
Que ce soit aux rives prochaines ;
Soyez-vous l’un à l’autre un monde toujours beau,
Toujours divers, toujours nouveau ;
Tenez-vous lieu de tout, comptez pour rien le reste ;
J’ai quelquefois aimé ! je n’aurais pas alors
Contre le Louvre et ses trésors,
Contre le firmament et sa voûte céleste,
Changé les bois, changé les lieux
Honorés par les pas, éclairés par les yeux
De l’aimable et jeune Bergère
Pour qui, sous le fils de Cythère,
Je servis, engagé par mes premiers serments.
Hélas ! quand reviendront de semblables moments ?
Faut-il que tant d’objets si doux et si charmants
Me laissent vivre au gré de mon âme inquiète ?
Ah ! si mon cœur osait encor se renflammer !
Ne sentirai-je plus de charme qui m’arrête ?
Ai-je passé le temps d’aimer ?

_________________
Un peu triste
avatar
Label2k10
Admin

Messages : 2092
Date d'inscription : 24/02/2017
Localisation : ici

http://jeux-et-debats.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alpha- bébête

Message par Clymene le Jeu 29 Juin 2017 - 11:41

La Cigale et la Fourmi

La Cigale, ayant chanté
Tout l'été,
Se trouva fort dépourvue
Quand la bise fut venue :
Pas un seul petit morceau
De mouche ou de vermisseau.
Elle alla crier famine
Chez la Fourmi sa voisine,
La priant de lui prêter
Quelque grain pour subsister
Jusqu'à la saison nouvelle.
« Je vous paierai, lui dit-elle,
Avant l'août, foi d'animal,
Intérêt et principal. »
La Fourmi n'est pas prêteuse :
C'est là son moindre défaut.
« Que faisiez-vous au temps chaud ?
Dit-elle à cette emprunteuse.
— Nuit et jour à tout venant
Je chantais, ne vous déplaise.
— Vous chantiez ? J’en suis fort aise.
Eh bien ! Dansez maintenant. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Clymene

Messages : 2085
Date d'inscription : 20/04/2017
Age : 17
Localisation : Au Nord, c'étaient les corons...

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum